Le 24 avril dernier, Billy Paul est mort à son domicile de Blackwood, dans le New Jersey, des suites d’un cancer du pancréas. Âgé de 81 ans, le chanteur américain a su marquer le monde de la soul. À commencer par le célèbre Me and Mrs. Jones, qui lui a valu un Grammy Award en 1972.

Le parcours de Billy Paul

Paul Williams, mieux connu sous le nom de Billy Paul, est né le 1er décembre 1935 à Philadelphie. Eduqué par une mère éprise de jazz, le jeune homme développe déjà un intérêt particulier pour la musique. A l’âge de 16 ans, il se produit pour la première fois au Club Harlem.

Mais sa carrière ne prendra forme qu’au milieu des années 1960, et cela grâce à deux hommes : Kenny Gamble et Leon Huff, producteurs et « songwriters». Ces derniers lui permettront d’enregistrer ses deux premiers albums, Ebony Woman (1970) et Going East (1971).

En 1972, 360 Degrees of Billy Paul sort dans les bacs, dont Me and Mrs. Smith fait partie. Mais le succès de Billy Paul est de brève durée puisque Am I black Enough For you ?, écrit par Gamble et Huff, est loin de faire l’unanimité ! En effet, ils incitent à reprendre la lutte du Black Power, et cela jusqu’à sa triomphante victoire.  Sans grand succès… Pire encore, la carrière de Billy Paul ne se remettra jamais de cet excès.

En face de lui Barry White, chanteur compositeur, ne cesse de multiplier les hits et envoie progressivement Billy Paul au placard. Son plus grand défaut ? Billy Paul ne cesse de faire des reprises et n’est qu’un simple interprète. Sans compter sur les faux pas de Gamble et Huff, desquels il est dépendant.

RIP Billy Paul…

RIP Billy Paul

Written by Jonathan

Un profil d'homme urbain, qui aime aussi la campagne, le vélo, les sorties et les balades. Un geek, dans le sens technologique qui souhaite amener le peuple à réfléchir sur lui-même ;-) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *