Nous aurons bientôt la possibilité de nous déplacer et voyager. Pour les passionnés de voyage, l’année prochaine sera une année spéciale. Pour cela, nous avons décidé de parler de 6 meilleurs endroits à visiter une fois les frontières soient ouvertes. Nous vous présentons notre liste de destinations irréelles et atypiques à visiter ou à revisiter, si vous le connaissez déjà.

Certaines sont des monuments historiques phares et d’autres nous inspirent par leur beauté. Mais une chose est certaine, ce sont de villes remplies d’histoire. Pour cela, nous avons décidé de les inclure dans notre liste des meilleures villes à visiter en Italie.

1.   Florence, Italie

L’une des villes la plus touristique de l’Italie, Florence est un must si vous faites une tournée dans le pays ou si vous souhaitez partir en weekend en Europe. Même dans les rues bondées et les musées, on se sent totalement seul face à la beauté. Faites la promenade jusqu’à la Piazzale Michelangelo, tout en démarrant votre parcours au marché local.

Dans ce marché vivant vous trouveriez toutes les spécialités de la région et profiter pour acheter du pain, du fromage et du vin pour un piquenique plus tard. Puis redescendez pour vous émerveiller devant le Duomo, et parcourez les rues à la recherche des balles des Médicis sur les bâtiments.

Aucun voyage à Florence ne serait pas complet sans une visite à la Galleria dell’Accademia. À l’intérieur de ce musée vous pourrez vous émerveiller avec le David de Michel Ange. Entrer dans la longue salle et voir la statue à la fin est une expérience surprenante.

2.   Rome

Tant pour son histoire en tant que capitale d’une grande partie de l’Europe que pour son rôle actuel en tant que l’une des villes les plus dynamiques d’Italie, vous devez visiter Rome. Pour la plupart des touristes qui se rendent en Italie, Rome est en tête de liste des endroits à visiter. Les vestiges de ses anciennes gloires comme le Colisée, le Forum, le Panthéon, la Voie Appienne et la colline du Palatin, sont les principales attractions de la ville, avec les vastes richesses du Vatican.

Mais entre les sites importants comme la Chapelle Sixtine et la Pieta de Michel-Ange, prenez le temps d’apprécier la ville également. Détendez-vous dans les jardins Borghèse, mangez des glaces sur la Place d’Espagne, explorez les rues étroites du Trastevere, amusez-vous avec les vitrines de la Via Veneto et lancez une pièce dans la fontaine de Trevi, pour pouvoir y revenir encore et encore. Il y a tellement de choses à visiter à Rome, qu’il vous faudra plusieurs voyages pour tout voir.

3.   Venice

Qui ne pourrait pas aimer une ville dont les rues sont faites d’eau, dont les bus sont des bateaux, et où les chants des gondoliers s’attardent dans l’air ? Venice est une ville magique où la principale attraction touristique est la ville en elle-même. Néanmoins, il faut absolument visiter la grande basilique Saint-Marc et sa place, qui se trouvent à côté du palais des Doges.

Si vous souhaitez vous promener dans les canaux de la ville, les gondoles se rassemblent au bout de la place du Grand Canal, et dans l’autre sens, une porte sous la tour de l’horloge mène à un dédale de passages étroits et sinueux, où vous êtes sûr de vous perdre sur le chemin du pont du Rialto. Mais se perdre est l’un des plus grands plaisirs de Venise, où une scène de carte postale vous attend à chaque coin de rue.

4.   Pompeii and Herculaneum

En 79 après J.-C., le Vésuve a connu une éruption violente et soudaine, engloutissant la florissante ville romaine de Pompéi et en l’enfermant pendant plus d’un millénaire dans six mètres de cendres et de pierre ponce. La ville est restée figée dans le temps jusqu’à ce que les fouilles qui ont commencé au XVIIIe siècle sortent de la terre, plus de la moitié de ses bâtiments et de ses espaces publics.

La même éruption a également englouti la ville d’Herculanum, cette fois-ci dans de la lave en fusion et non dans des cendres. Ainsi, au lieu de pleuvoir des cendres et de pierres ponce qui ont écrasé certains bâtiments avec son poids, la lave a coulé et a rempli la ville de fond en comble. Servant de soutien aux murs et plafonds à mesure qu’elle s’élevait, la lave a énormément aidé à les préserver en place. Des matériaux organiques, tels que le bois, les textiles et la nourriture, ont également été préservés dans ce joint étanche, donnant une image plus complète de la vie au premier siècle.

5.   Sienne

À son apogée aux XIIIe et XIVe siècles, Sienne rivalisait avec Florence pour ses arts et sa culture. Cette ville possède encore de nombreux trésors artistiques et architecturaux. Le point culminant est la magnifique cathédrale de Santa Maria Assunta, dont la façade en marbre incrusté et le clocher rayé se dressent de façon spectaculaire parmi les bâtiments de Sienne, pour la plupart en briques rouges. L’intérieur de la cathédrale est un musée d’œuvres de grands artistes et sculpteurs comme Donatello, Giovanni Pisano, Bernini et Lorenzo Ghiberti.

Mais les trésors artistiques ne sont pas les seules attractions de la ville. Les rues médiévales sinueuses et les larges places invitent à se perdre dans l’architecture de la ville. Deux fois chaque été, la gigantesque place principale en pente est le théâtre d’une course de chevaux chaotique connue sous le nom de Palio.

Written by Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *