Souvent, nous entendons  les termes « narcissique » ou « superficiel » pour qualifier notre société actuelle. Pour ressembler aux modèles des magazines, les femmes agrandissent leur liste de complexes, et ne cessent de multiplier les moyens pour y remédier. Mais les femmes n’ont pas le monopole  de la complexité ! Les hommes, sous leurs aires assurés, n’en mènent pas large ! En tête de liste : la chute de cheveux. Loin est l’époque où le bel étalon possédait une longue chevelure noire et un regard ténébreux. Désormais, de nombreux hommes sont touchés par l’alopécie, et les jeunes n’en sont pas épargnés. Mais, qu’est-ce que l’alopécie ?

Définition : l’alopécie

L’alopécie est synonyme de perte des cheveux. Pour les hommes comme pour les femmes, les cheveux suivent un rythme cyclique : il pousse, tombe et repousse. Cependant, cette repousse a lieu tous les 3 ans pour les hommes, et cinq ans pour les femmes.

Il y a d’abord la phase de croissance, également appelée « anagène », qui peut durer de 2 à 7 ans. Durant cette période, le cheveu pousse d’environ 0.3 mm par jour. Ensuite survient une phase de repos, également appelé « catagène », qui dure environ 2 semaines. Alors, le cheveu se stabilise. Enfin, il y a la phase dite « télogène », qui consiste à la perte du cheveu.

En moyenne, nous perdons entre cinquante et cent cheveux par jour. Cela reste « normal » si la quantité de cheveux en phase de croissance concerne environ 85% de la chevelure.  S’il est question de plus de cheveux, alors nous pouvons parler d’alopécie.

Selon l’Express, 66% des hommes sont touchés par l’alopécie dont 38% finissent chauves. Alors oui, tous les hommes n’appréhendent pas la situation de  la même manière, mais la plupart vivent ça comme une véritable épreuve, voire une réelle souffrance. Ce n’est plus une simple question d’apparence mais une perte d’identité parfois. D’autant plus que le crâne rasé ne va pas à tout le monde !

Les causes de la chute des cheveux

La chute des cheveux provient à 95% de causes génétiques. La masse capillaire se modifie au fil des années, pouvant aller jusqu’à faire cruellement défaut. Le processus commence d’abord au niveau du front, puis sur le sommet du crâne. Mais sachez que la perte des cheveux saute une génération. Avec un peu de chance, vous passerez entre les mailles du filet…

Si vous avez plus de 30 ans et que vous n’avez toujours pas perdu vos cheveux, alors soyez rassuré : il y a très peu de chance que vous soyez atteint d’une calvitie importante.

Cela peut également dépendre de vos habitudes, parfois mauvaises, tels qu’une fatigue intense, une pénible période d’anxiété, des carences alimentaires, une forte exposition aux rayons UV, l’application d’un shampooing trop agressif, la prise de certains médicaments ou l’utilisation de gel par exemple.

Comment traiter la chute de cheveux ?

Il existe plusieurs moyens pour remédier à l’appauvrissement de la chevelure. Quels sont-ils ?

Il peut être intéressant de favoriser les compléments alimentaires naturels. Certes, ils sont moins efficaces que certaines méthodes, mais au moins ils n’ont aucun effet secondaire.  Riches en principes actifs (vitamines, minéraux, acides aminés, etc.), ces compléments sont efficaces pour amoindrir les carences, souvent à l’origine des problèmes capillaires.

Il existe également des shampooings capables de ralentir la chute des cheveux. Certes, la chute n’est pas interrompue mais elle se stabilise.

Enfin, si un bistouri ne vous fait pas peur et que votre portefeuille le permet, vous pouvez faire appel à la chirurgie esthétique. Il existe deux greffes susceptibles de redonner la jeunesse à votre chevelure :

  • La Follicular Unit Transplantation : une bande de cuir chevelu est prélevée au niveau de la nuque, puis elle est découpée en « unités folliculaires », composées entre 1 et 4 cheveux. Elles sont ensuite déposées sur les parties dégarnies. Cependant, une cicatrise est apparente à la fin de l’opération.
  • La Follicular Unit Extraction : les cheveux sont prélevés les uns après les autres, et sont ensuite directement replantés. Peu de chirurgiens pratiquent cette opération, elle est donc très coûteuse. Mais le rapport qualité/prix s’impose puisqu’aucune cicatrice n’est apparente après l’opération.

 

Gardez en tête que vous pouvez être très séduisant, même en étant atteint d’alopécie. Regardez Bruce Willis ou Jason Statham par exemple.

perte de cheveux chute de cheveux

Written by Jonathan

Un profil d'homme urbain, qui aime aussi la campagne, le vélo, les sorties et les balades. Un geek, dans le sens technologique qui souhaite amener le peuple à réfléchir sur lui-même ;-) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *