A l’origine simple gagdet utilisé par une minorité de personnes, la cigarette électronique s’est beaucoup démocratisée ces dernières années. Son aspect thérapeutique en a fait une alternative à la cigarette pour un certain nombre de fumeurs. Plus encore, ses quelques spécificités techniques ont attiré une horde de bricoleurs fous, les modeurs, qui en ont fait une sous-culture assez particulière. Bref, aujourd’hui, la e-cigarette fait partie du paysage et c’est pour cela que nous vous avons rédigé un article spécial vape, bonne lecture!

Les origines de la vape

Car oui, les vrais parlent de “vape”. La démocratisation de la cigarette électronique a entraîné le développement d’un jargon propre au petit milieu qui gravite autour de l’objet. Mais savons-nous à quelle époque cela a commencé?

Si les premières expérimentations concernant la cigarette électronique datent des années 60, avec des tests de vaporisateur de vapeur d’eau, il faudra attendre la fin des années 2000 pour voir apparaître le système actuellement utilisé. Développé par David Yunquiang Xiu, chinois de son état, ce système fonctionne à l’aide d’une résistance permettant de faire chauffer un liquide très volatile, le e-liquide, qui se vaporise et es inhalé par le fumeur.

Les détails techniques

Une cigarette se décompose en trois parties :

  • Le corps
  • La batterie
  • L’atomiseur

Le corps de la cigarette accueille la batterie et au moins un bouton qui permet de faire circuler le courant pour faire évaporer le e-liquide. La batterie ou l’accumulateur est également contenu dans le corps de la e-cigarette. Aujourd’hui, les e-cigarettes sont disponibles sous forme de “Box” c’est-à-dire de boites avec des fonctionnalités avancées qui permettent de contrôler l’intensité et la tension délivrées.

Les accumulateurs servent à faire chauffer un fil résistif, qui baigne dans le e-liquide et permets sa vaporisation. Ce e-liquide est, la plupart du temps, composé de propylène glycol et de glycérine végétale, ainsi que de divers arômes. Les proportions de ces différents composants varient en fonction des marques et des gammes. Par exemple, les e-liquides comme alfaliquid, que l’on trouve sur ce genre de site, font intervenir un ratio 50/50 de propylène glycol et de glycérine végétale.

La culture Vape

La “Vape” terme qui désigne l’action de fumer une cigarette électronique mais aussi toute la culture qui s’est développée autour de ce produit. On peut citer les modeurs, qui bricolent leurs e-cigarettes pour leur donner des looks originaux, les powervaper qui cherchent à produire un maximum de fumée ou même les adeptes du DIY (Do it Yourself) qui fabriquent eux-même leurs e-liquides.

Written by Armand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *