C’est officiel depuis le 17 février dernier, toutes les plaques d’immatriculation des deux-roues, trois-roues et quads devront être de la même taille. En revanche, les sanctions pour non-conformité resteront inchangées. Amis motards, veillez donc à bien être aux normes françaises, au risque de recevoir une amende salée.

L’annonce du gouvernement

Le 26 janvier dernier, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve avait présenté sa 13ème mesure du plan de sécurité routière. Elle stipulait une harmonisation des plaques d’immatriculation pour les motos, les scooters et les quads d’ici le mois de février 2015. C’est à présent chose faite, puisqu’un arrêté publié au Journal Officiel du gouvernement a confirmé la mise en place de cette mesure, effective dès le 18 février. Les motards devaient s’y attendre, on en parlait depuis 2013 déjà, avec la préconisation de cette mesure faite par le CNRS (Conseil National de Sécurité Routière).

Plaques d’immatriculation à taille unique

Plaque d'immatriculation pour les motos

Au cas où la plaque de votre moto ne serait pas encore conforme à cet arrêté, vous avez jusqu’au 30 juin 2015 pour en changer. Mais quelle est la nouvelle conformité à respecter ? Vos deux, trois-roues à moteurs ou quads devront être de 210 mm sur 130 mm. Pour les motos, ce format de plaque d’immatriculation existait déjà depuis le 9 février 2009. Ce sont donc surtout les cyclos, les trois-roues et les quads qui sont concernés par ce changement.

Rappel des normes générales

Norme d'immatriculation pour les scooters

On se passerait bien d’une amende à 135€ pour non-conformité des plaques d’immatriculation, alors pour ce faire, nous vous rappelons les règles à suivre. Tout d’abord, la plaque doit être disposée à l’arrière du deux-roues, de manière visible et sans qu’il soit possible de la bouger. Aucune personnalisation n’est autorisée, les caractères sont donc obligatoirement inscrits en noir sur fond blanc.

Le symbole européen ainsi que la lettre « F » pour France doivent être présents sur fond bleu. Par ailleurs, la plaque d’un véhicule de moins de 50 cm³ ne comporte pas l’identifiant territorial. Ces plaques doivent ainsi être homologuées et réalisées par un professionnel, soit par un garagiste, soit par un fabricant de plaques d’immatriculation.

Written by Alexandre

1 Comment

EM

Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet

Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *