Samedi dernier, des actes d’une extrême violence ont été commis à Marseille, lors de la rencontre Angleterre – Russie pour  l’Euro 2016. Le nombre de blessés s’élève à 35 personnes, dont un anglais dans une situation grave.

Une violence extrême durant l’Euro 2016

Ce samedi 11 juin, la cité phocéenne (Marseille) est devenue le théâtre d’une extrême violence entre les supporters Russes, Anglais et Français, notamment.

Source : Le Monde

Source : Le Monde

Dans l’après-midi, avant même que la rencontre n’ait lieu, les esprits s’échauffent entre les centaines de supporters attablés à la terrasse des cafés et pubs du Vieux-Port. Parmi eux, les Gladiators Firm 96, les Funny Friends, le Music-Hall, ou les « Hooligans », comme on les appelle dans le milieu. Crâne rasé et tatouages significatifs, rien qu’à les voir, ils ne présagent rien de bon… Alors, lorsqu’on sait qu’ils se défient entre membres du même groupe pour s’entrainer aux « combat de rue », la couleur est annoncée…

Après le match Angleterre- Russie, les affrontements se poursuivent près du stade Vélodrome, ainsi que sur le Vieux-Port. Plusieurs fois, les CRS ont dû intervenir afin de calmer les esprits. Jets de bouteilles, tirs de grenades lacrymogènes, lancement de chaises, tout n’est plus que violences. Et les nombreuses vidéos qui tournent en s’ont la preuve !

Cette violence n’est pas d’aujourd’hui mais date de plusieurs années. Déjà en 1998, les supporters Anglais avaient saccagé le Vieux-Port, puis s’étaient confrontés aux jeunes des quartiers nord. Une nouvelle fois, le scénario se répète, à une différence près : les Russes sont désormais de la partie.

Quelles sont les conséquences ?

Au total, ces incidents ont fait 35 blessés, dont 7 hospitalisés. La majorité des blessés se révèle être des Britanniques qui ont, pour la plupart, des traumatismes faciaux (nez cassé ou mâchoire décrochée, par exemple).

Dimanche soir encore, trois d’entre eux demeuraient dans un état grave et inquiétant, notamment un Anglais âgé d’une cinquantaine d’année. Ce dernier a été violemment frappé à la tête, à l’aide d’une barre de fer. Après un long arrêt cardiaque, il sera finalement réanimé. Mais à l’heure actuelle, il est toujours inconscient…

Depuis, dix personnes sont en garde à vue : des Anglais, un Autrichien, un Allemand, des Français et des Russes. Dès aujourd’hui, certains d’entre eux ont été envoyé en comparution immédiate, et des enquêtes se poursuivent pour les cas les plus graves.

Source : Huffington Post

Source : Huffington Post

Des policiers britanniques spécialisés  dans le suivi des supporters à hauts risques ont filmé les scènes et tentent d’identifier les suspects. Grâce à ses vidéos, ils ne seront plus qualifiés comme de simples supporters mais seront directement fiché comme étant des hooligans.

 

Written by Jonathan

Un profil d'homme urbain, qui aime aussi la campagne, le vélo, les sorties et les balades. Un geek, dans le sens technologique qui souhaite amener le peuple à réfléchir sur lui-même ;-) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *