commment-reconnaitre-un-hipster

Ayant voyagé pendant 2 ans autour du monde j’ai remarqué que les hipsters ont poussé partout. De l’Europe à l’Amérique du sud, je peux vous dire qu’ils sont partout. Après quelques mois d’avoir commencé ma tournée, je commence à identifier les détails qui représentent le mieux les personnes appartenant à ce groupe. Aujourd’hui je peux vous dire que je suis devenu un véritable chasseur des hipsters.

Pendant de longs mois, j’ai appris à les décrypter. Désormais, je sais les repérer peu importe où ils se trouvent. Pour cela j’ai décidé d’écrire cet article car vous ne pouvez pas confondre une tendance de mode avec une contre-culture qui réponde à des valeurs particulières. Vous ne pouvez pas généraliser et classer tous les hipsters dans le même tiroir car ils ne sont tous les mêmes. Certains sont de vrais hipsters, tandis que d’autres ne sont que des copies conformes qui se conforment à suivre une tendance ou un look homme hipster.

Astuces pour identifier un vrai hipster

Comme je viens de vous mentionner, les hipsters sont partout. Il n’y a pas un seul endroit dans la terre où il ne le retrouve pas !!! Cependant, certains signes indiquent que vous en avez peut-être rencontré un.

1. Plus qu’un style retro

Quand il s’agit du style des hipsters il faut savoir qu’il peut être très divers. Il peut varier de très discret à très ostensible avec des moustaches et des barbes très apparentes. C’est pourquoi il est si important de comprendre leur style. D’autant plus que selon le genre, les préférences en matière de style peuvent être très distinctes.

2. F*** le mainstream

Si vous êtes parmi un groupe des personnes et vous discutez d’un sujet, que quelqu’un considère trop mainstream pour son goût, il peut s’agir d’un hipster. Vous devez savoir que quel que soit le contexte de la discussion, le fait de dire que quelque chose est “mainstream” est généralement un signe d’appartenance à la tendance et donc, un symbole d’intégration à la masse.

Toutefois, si quelqu’un dans le groupe mentionne un film, un livre ou un groupe de musique underground dont personne n’a jamais entendue parler, le plus probable est qu’elle soit un hipster.

Parfois, il est difficile de saisir ces signes parce qu’ils peuvent le cacher pendant un certain temps. Faites attention aux déclarations prétentieuses, surtout. Si vous pouvez généralement faire remonter la déclaration à quelque chose d’obscur qu’ils mentionnent, cela vous donnera votre réponse.

3. Des groupes avec des noms imprononçables

Il s’agit généralement d’un signe révélateur de la présence d’un hipster. Si la personne dit qu’elle n’a jamais entendu parler d’un comédien ou d’un artiste archi connu, cela peut être un signe que pourrait vous permettre de décider si vous avez en face de vous un hipster. Néanmoins, si la personne n’a jamais entendu parler d’une Madonna, d’un Jay Z ou un Daniel Craig, il peut s’agir d’un puriste.  

Ils parleront très probablement de groupes étranges qui n’utilisent que des bruits nordiques comme le tomber de la neige ou de l’eau en train de couler au travers des fjords pour mettre un mood expérimental à leurs chansons indie. Ils nomment généralement des groupes comme Beach Fossils, Modest Mouse et Girl in red comme étant leur musique la plus populaire, mais suivront des groupes dont vous n’avez jamais entendu parler et qui n’existent probablement pas dans votre radar.

4. C’est compliqué … avec les réseaux sociaux

Quand il s’agit de leur relation avec les réseaux sociaux, il n’est jamais simple avec les hipsters. Leur position par rapport à Facebook, Instagram, Tiktok, pour nommer quelqu’un est vraiment bizarre. Parmi les personnes qui se proclament hipsters, nous trouvons deux branches du style de vie hipster qui entretient une relation différente avec ces moyens d’interaction modernes.

a. Les absents : ils n’ont ni Facebook, ni Twitter, ni aucune autre forme de média grand public. Ils ne publient que sur leur obscur blog dont vous entendez toujours parler en raison de leur vantardise. Ils sont aussi très bizarres quand ils vous voient publier des choses sans leur consentement.

b. Les artistiques : ils publient des photos artistiques sur Instagram, mais seulement si elles impliquent de la musique, leurs tenues, des boissons au café fantaisie, de l’art ou leurs vies de rêve. Certains néanmoins, évitent tout ce qui pourrait montrer une trop grande partie de leur vie. Tout ce qu’ils affichent a un but. Ou du moins, c’est ce qu’ils disent aux gens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *