Vous l’aurez compris, aujourd’hui on va parler de la Transat Jacques-Vabre édition 2015 ! Pour ceux qui ne connaitraient pas le principe de cet évènement : il s’agit d’une course transatlantique en double (c’est-à-dire par équipage de deux marins) organisée tous les deux ans en partance du Havre.

Revenons sur les origines et l’organisation de cette course.

Les débuts

La première transat a eu lieu en 1993 mais se déroulait en solitaire. Ce n’est qu’à partir de 1995 que la transat se déroule en double et tous les deux ans.

L’organisation

La ville de départ est, pour chaque édition, le Havre, cependant la ville de destination a changé plusieurs fois, tout en restant bien sûr en Amérique du Sud (oui parce qu’il n’y aurait pas d’intérêt à faire « La route du café » vers une destination où il n’y a pas de café).

Plusieurs types de bateaux participent à cette course mais ne partent cependant pas le même jour (dû à leurs catégories différentes). Lors de la dernière édition en 2013, quatre types de bateaux ont participé : les monocoques IMOCA 60 et class40 qui sont partis ensemble, suivis quelques jours plus tard par les multicoques Multi50 et MOD70.

Cette année, le départ s’effectuera le 25 Octobre, comme d’habitude du bassin Paul Vatine au Havre et se terminera à Itajai au Brésil, la même destination qu’en 2013.

Participants

Chaque édition voit arriver de nouveaux participants, cependant de nombreux marins ont déjà plusieurs participation à leur actif et les spectateurs ont ainsi le plaisir de pouvoir suivre leurs favoris sur plusieurs éditions.

L’évènement fait aussi l’objet de l’attention de plusieurs associations, notamment cette année de l’association Initiatives Cœur dont le but est, rappelons-le, de sauver des enfants en attente d’opérations. L’association a déjà remporté un franc succès, notamment lors de la dernière édition du Vendée Globe.

Cette édition 2015 promet encore de belles surprises et rebondissements sur fond de mer, alors à vos écrans, c’est pour une bonne cause !

Written by Antoine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *