Selon la médecine traditionnelle chinoise, et d’après certaines recherches scientifiques, l’amande d’abricot possède diverses propriétés curatives. Cependant, une consommation excessive peut être nocive pour l’organisme. Nous allons nous intéresser dans cet article sur les informations que vous devez savoir concernant l’amande d’abricot avant d’en consommer.

L’amande d’abricot : qu’est-ce que c’est ?

L’abricot est un fruit contenant une grande quantité de bêta-carotène qui se convertit en vitamine A lorsqu’il est digéré par l’organisme. L’amande est la graine qui se trouve à l’intérieur du noyau. Elle a en général un goût amer, mais vous pouvez aussi trouver des amandes douces. Actuellement, l’amande d’abricot  est proposée sur le marché en divers produits dérivés. Il faut noter que l’amande d’abricot est utilisée depuis la nuit des temps par la population chinoise pour se soigner de certaines maladies. Elle est en effet très appréciée par les consommateurs sous forme de tisanes ou bien de compléments alimentaires pour guérir certains maux comme la toux, les maux de gorge, l’asthme, la constipation ou les bronchites. Elle contient également des fibres qui sont bénéfiques pour entretenir le flux intestinal. Il s’agit d’un produit bio qui ne contient ni de cholestérol, ni de gluten. L’amande d’abricot contient aussi des protéines, des enzymes et des acides gras saturés, polyinsaturés et mono-insaturés qui sont indispensables pour le bon fonctionnement de l’appareil digestif.

Les bienfaits de l’amande d’abricot

Nombreux sont les bienfaits qu’apporte la consommation d’amande d’abricot. Elle est premièrement connue pour être un remède contre le cancer. Les amandes amères contiennent en effet une importante quantité de vitamine B17 ou de Laetrile ou d’Amygladine, une substance anti-cancer. Selon la médecine traditionnelle, l’amande d’abricot permet aussi de diminuer naturellement le taux de cholestérol dans l’organisme et de renforcer le système immunitaire. De plus, elle prévient également le risque de crise cardiaque ainsi que les maladies cardio-vasculaires. Toutefois, pour éviter les effets indésirables de l’amande d’abricot, consommez-en avec modération. Sinon, vous serez certainement assujetti à certaines maladies mortelles.

Les dangers de l’amande d’abricot

Depuis quelques années, l’Anses ou Agence nationale française de sécurité sanitaire de l’alimentation a compté plusieurs cas d’intoxication dus à l’amande d’abricot. Pourtant, de plus en plus de personnes consomment les amandes d’abricot puisqu’elles sont convaincues que ce sont des remèdes naturels possédant des propriétés anti-cancer. Cela est vrai. Cependant, la consommation de doses élevées de noyaux d’amande est dangereuse et provoque un risque d’intoxication au cyanure, ce qui est mortel pour l’humain. En effet, l’amygladine contenu dans l’amande d’abricot se transforme en cyanure toxique pendant la digestion si vous en consommez une quantité importante. Parmi les symptômes d’intoxication, on peut citer par exemple les vertiges et les malaises, des troubles digestifs, les troubles respiratoires, une diminution du rythme cardiaque, les convulsions, une perte de connaissance pouvant aboutir au coma. Les quantités prescrites par l’EFPA sont d’une à trois amandes d’abricot pour l’adulte, et la moitié d’une amande pour les enfants. Ainsi, même si certains sites encouragent la consommation d’amande d’abricot en grande quantité, il est plus judicieux d’être prudent pour éviter tout risque.

Written by Inès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *